Domaine de recherche

Navigation




Synthèse du changement de cadre de référence

Situation initiale

Les bases sur lesquelles reposent les coordonnées suisses actuelles datent de plus d’un siècle. Ces dernières ont en effet été relevées lors de la mensuration nationale de 1903 (MN03). Il y a 100 ans, les distances étaient mesurées de manière nettement moins précise et l’échelle était, en partie, légèrement faussée

Ce n’est plus le cas aujourd’hui: grâce aux systèmes de positionnement par satellites, les coordonnées sont déterminées avec une précision au centimètre près. L’Office fédéral de topographie (swisstopo) a donc, dans les années 1990, procédé à de nouvelles opérations de mensuration de la Suisse au moyen de GPS (mensuration officielle de 1995, MN95).

Le nouveau cadre de référence permet de profiter pleinement des avantages de la technologie GNSS (Global Navigation Satellite System), et donc des nouveaux services de positionnement, et de garantir l’échange de données avec les pays voisins, sans oublier leur intégration dans les systèmes globaux.

Alignement sur les systèmes géodésiques internationaux

Le nouveau cadre de référence permet de profiter pleinement des avantages de la technologie GNSS (Global Navigation Satellite System), et donc des nouveaux services de positionnement, et de garantir l’échange de données avec les pays voisins, sans oublier leur intégration dans les systèmes globaux.

Écarts pouvant atteindre un mètre cinquante

Il existe des différences entre le cadre de référence actuel (MN03) et le nouveau cadre MN95. A l’échelle de la Suisse, ces écarts varient entre zéro (à Berne) et 1,5 mètre (en Engadine ou à Genève). 
Les données de la mensuration officielle aussi présentent généralement des distorsions plus ou moins fortes. Ces dernières dépendent de l’année et de la qualité de la mensuration dont elles sont issues, sont localement très différentes et varient entre zéro et quelques décimètres.

Nouvelle dénomination des axes de coordonnées

Les modifications revêtent de l’importance pour les professionnels de la mensuration et des travaux publics. La différence la plus manifeste et perceptible par le public réside dans la nouvelle désignation des coordonnées et du point fondamental (zéro) à Berne:

  • Auparavant:      y0   =   600'000 m (Est);               x0   =    200'000 m (Nord)
  • Désormais:          E    =  2'600'000 m (Est);             N    = 1'200'000 m (Nord)

Les coordonnées MN03 comportaient six chiffres, les nouvelles coordonnées MN95 en comptent désormais sept (sans les décimales). La désignation des axes de coordonnées a en outre été clarifiée: E pour  Est (East/Ost), N pour Nord (North). Ces nouvelles désignations sont nécessaires pour éviter toute confusion entre les anciennes et les nouvelles coordonnées.

 

Nouvelle dénomination des coordonnées et axes de coordonnées de la nouvelle mensuration nationale MN95

Agrandir l'image Nouvelle dénomination des coordonnées et axes de coordonnées de la nouvelle mensuration nationale MN95. © swisstopo

Deux processus

Les travaux liés au changement sont subdivisés en deux volets: il s’agit d’une part du changement de cadre de référence et d’autre part du redressement ou du renouvellement des données présentant des distorsions. Ces processus peuvent être exécutés séparément et dans n’importe quel ordre. Il est cependant plus économique de les effectuer en même temps.

 


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.lv95.bve.be.ch/lv95_bve/fr/index/navi/index/projekt_neue_koordinatenlv95/bezugsrahmenwechsel.html